fbpx
loader image
ohmygym montpellier


OHMYGYM

Montpellier

688 R croix Figuerolles
Siret : 75356800500031
+33 6 08 14 19 06
contact@ohmygym.fr

Erwan PASTE

Sport Nutrition – Strenght
BPJEPS Forme – Force
Créateur d’outils du coach

Il est très important de choisir un format de programme en musculation. Si vous voulez vous y tenir, donner la bonne intensité, optimiser votre récupération et engendrer des résultats. Voici donc 10 avantages d un programme FULL BODY :

1. Réduction du temps consacré à l’entraînement

 

Oui ! Le fullbody en musculation vous permet de travailler l ensemble des muscles de votre corps dans la même séance, avec plusieurs entraînement par semaine. Nous considérons que c’est un avantage pour les débutants voir même intermédiaire. 3 séances paraissent être un bon idéal.

Pourquoi ? Car bien organisé (différents angles, différents tempo, intensités, charges…), il peut à la fois donner suffisamment de contraintes à vos muscles et suffisamment de récupération entre les séances.

2. Ratio temps de récupération musculaire/ dégât musculaire :

Oui ! Encore une fois, si bien géré, vous pouvez avoir un très bon ratio à ce niveau.

Pour imager facilement, dans un fullBody, vous allez solliciter tous les groupes dans la même séance.

Du fait de l’utilisation de différents exercices poly articulaires, chaque groupe et ce; au sein de la même séance et également ce; chaque jour de training, va recevoir une contrainte suivant un angle, une intensité, une durée.

De fait, (et encore une fois, si votre organisation est intelligemment programmée), la sollicitation à 3 reprises dans la semaine, couplée aux différents angles, intensités, génèrent un besoin de réparation à tous les groupes du corps, mais pas forcément trop important (contrairement à du SPLIT routine où l’on sollicite plus en profondeur chaque groupe musculaire).

Le volume de travail reste tout de même très correct pour développer sa masse. Ce qui donne une fréquence d entraînement de chacun des groupes plus régulière, et moins contraignante tant au niveau des dégâts que de la récupération.

 3. Plus de temps pour d’autres activités

 

Comme on vient de le dire, 3 séances par semaine en FULLBODY sont un idéal général.

Ce qui vous permet d’avoir donc du temps pour vous faire plaisir sur d’autres activités, qu’elles soient sportives ou de loisirs, ou psychologique.

Et ce n’est pas négligeable du tout dans la progression.

Des moments plaisirs dans la semaine (passion, loisir, famille, méditation, etc…) amènent physiologiquement un corps moins stressé, plus enclin à utiliser ses ressources et déclencher les bonnes réactions physiologique.

Exemple :

Jour 1 : FULLBODY

Jour 2 : Repos et Balade en famille

Jour 3 : FULL BODY

Jour 4 : Repos et Méditation ou jouer de la musique par exemple

Jour 5 FULL BODY

Jour 6 : Séance intéroceptive sur un muscle difficilement contracté pendant l’effort.

Jour 7 : Repos et Meditation et Netflix ^^

4. Augmentations hebdomadaires plus importantes de la testostérone

 

Lorsqu’il s’agit de prendre vraiment de la masse musculaire maigre, la quantité de testostérone qui circule dans votre corps est en fait la plus susceptible de faire une distinction significative. Plus les niveaux de testostérone sont élevés, plus vous avez de chances d’avoir la capacité de construire rapidement du tissu de masse musculaire.

 

Lorsqu’il s’agit d’influencer le lancement de la testostérone, vos séances de FULL BODY sollicitent autant de fibres musculaires que possible et sont donc plus susceptibles de libérer de plus grande quantité de testostérone.

5. Etat de forme et ajustement entre séances plus facile

 

Et oui, il y a des jours où l’on est plus productif que d’autres. Meilleure forme, meilleure motivation, meilleur ressentir du moment, etc…

Imaginons une journée de merde dans une programmation de type HalfBody ou Split :

  • Votre motivation est au plus bas, vous êtes stressé et/ou fatigué.
  • Mais vous y êtes… sur votre séance du jour : Les pectoraux.
  • On s’allonge au développé couché, et on pousse de la m…..
  • La séance est donc peu productive, et on devra attendre la semaine d’après pour y remettre un coup.
  • Au passage, parfois, il vaut mieux reporter au lendemain 🙂

Et bien en fullBody, si votre séance du jour n’est pas au top, vous pourrez ré-agencer votre séance suivante en attaquant certains angles que vous n’auriez pas assez travaillé sur cette séance peu productive par exemple.

Un ajustement de séance intra-semaine est donc plus facile. Avec ou sans l’aide d’un coach.

6. Réduction de la fatigue du SNC

 

Une réduction du niveau de stress et d’anxiété du système nerveux principal sur une base hebdomadaire évident. Chaque fois que vous soulevez un poids, un stress est placé sur le SNC. (système nerveux central).

Alors, puisque qu’on va gagner du temps sur sa semaine, autant en profiter pour optimiser aussi la récupération du SNC. Travailler les muscles, c’est bien, mais avec un système nerveux à plat, c’est mort !

L’entraînement en full body sollicite le SNC moins souvent dans la semaine, et si en plus vous y ajouter un peu de méditation sur votre temps libre; vous avez encore de beaux jours devant vous 😉

 

7. Parfait pour les entraînements hors salle

 

Je me prépare physiquement à la maison n’est pas contraire à prise de masse. C’est une excellente option !

Alors oui, vous n’aurez pas la grosse cage à squat et toutes les machines mono-articulaire pour peaufiner

Et alors ? Pas grave, quand vous aurez déjà réussi plusieurs série d’un pistol Squat complet (squat poids de corps sur une jambe)…. vous vous direz peut être que contraindre sa colonne vertébrale avec une smith Machine et 120kg sur les épaules n’est pas si indispensable que ça ^^

D’ailleurs, soyons juste intelligent et comparons très grossièrement deux situations :

Squat barre :

Je pèse 80kg.

Je prend 120kg sur le dos

Poids total = 200 kg

J’ai 2 jambes pour m’aider à relever

Poid total par jambe : 100 kg

Contrainte pour le dos : 120kg dans tes vertèbres

Mobilité pour réussir le mouvement = On peut faire crado et lever quand même.

Contrainte pour les autres articulations : Cosinus de Pie au carré x la tangente du mauvais placement à la con = N’importe quoi !

Calcul vraiment pas du tout scientifique, mais même en restons simple, on comprend que c’est quand même un peu contraignant (je ne dis pas que c’est forcément mauvais).

Squat pistol :

Je pèse 80kg

J’ajoute un lest de 20kg

Poid total par jambe : 100 kg aussi ^^

Contrainte pour le dos = 0 ou presque

Mobilité pour réussir le mouvement = obligatoire sinon on y arrive pas ^^

Contrainte pour les autres articulations : Amoindries +++++

 

Ensuite, à la maison, nous avons aussi les fentes marchées, le squat bulgare, le travail en TRX suspendu etc…. plein de solutions qui n’ont rien à envier à une machine en salle.

8. Organisation simple

 

Pas d’excuse possible.

Vous pouvez partir sur un programme d entraînement Full Body, et juste espacer les séances de 24h à 72h sans “compter sur quel jour ca tombe”.

Les programmes full body ont cet avantage : Un pectoral entrainé le lundi, sera à nouveau sollicité le mercredi/jeudi sur du FullBody, et encore 48h à 72h après.

Donc, pas de prise de tête ! A vous de jauger l’intensité de votre séance et des dégâts à causer si votre récupération a été un poil plus longue.

9. Convient pour la perte de graisse

 

Si vous cherchez à perdre de la graisse, choisir le type d entraînement full body est un très bon choix !

Des exercices corporels complets = Plus de dépense énergétique.

Bien sûr, les avantages et les inconvénients se discutent, mais sur ce point là… toutes les études sont unanimes. Le full Body est le type de training à privilégier lorsque vous souhaitez faire partir votre graisse.

Je précise tout de même que cela ne veut pas dire qu’un bon half body, voir même du split ne fonctionnera pas pour la perte de gras. Ceci dit, avec le full body, vous êtes sûr d’atteindre de bonnes dépenses énergétiques à chaque séance.

10. Réduction du degré de monotonie

 

Alors, autant je suis partisan d’un bon programme qui n’évolue pas trop dans les exercices farfelus, autant je trouve que le Full Body se prête bien à faire varier ses trainings.

Justement parce que l’on ne “défonce” pas chaque groupe musculaire, on peut se permettre de jouer avec les angles, les temps sous tension, les temps de récupération, les amplitudes, etc etc et donc donner de la variété à une séance sans pour autant en perdre le bénéfice.

Donc, si vous aimez varier, c’est un bon choix également.

Voilà ce qui me vient en tête le jour où je rédige cet article

Il y a sûrement d’autres avantages, mais ca vous donne déjà de petites pistes.

Ces articles peuvent vous intéresser aussi :

comment muscler son corps de femme

comment muscler son corps de femme

10 conseils pour un meilleur corps pour les femmes   Vous n'obtenez pas le beau corps que vos efforts méritent ? Ces conseils devraient vous aider à obtenir des résultats si votre régime actuel ne donne pas satisfaction.   Parfois, vous pouvez avoir...

Perdre du gras en dansant

Perdre du gras en dansant

Comment perdre du ventre en dansant ?   Pratiqué régulièrement et avec une intensité minimale, tout sport est bon pour perdre du poids si vous avez besoin de perdre quelque chose. En combinaison avec une bonne hygiène alimentaire, la danse est un bon sport pour...

Pin It on Pinterest

Share This

Shopping Cart